Se déplacer au Québec

En voiture

Le réseau routier du Québec s’étend sur près de 70 000 km.

Pour tout savoir sur l’état du réseau routier en direct :
Info transports Ministère des Transports du Québec
Tél. : 1 888 355-0511

Distances routières

Le tableau ci-dessous indique les distances entre Montréal, Québec et Gatineau et une dizaine de villes du Québec.

Pour estimer les distances et les temps de parcours entre deux localités, consultez l’outil mis au point par le ministère des Transports.

  Montréal Québec Gatineau
Gaspé 930 700 1125
Gatineau 207 450 -
Montréal - 253 207
Mont-Tremblant 135 405 160
Québec 253 - 450
Rimouski 540 312 735
Rouyn-Noranda 638 877 535
Saguenay 465 211 662
Sept-Îles 900 652 1095
Tadoussac 475 205 685

 

Signalisation touristique

Le Québec vous propose, tout au long de vos déplacements sur ses routes, une signalisation spécialement conçue pour vous guider vers :

  • les lieux d'information touristique;
  • les sites et les entreprises touristiques;
  • les routes touristiques officielles;
  • les itinéraires cyclables hors route;
  • les postes d'essence et services de restauration;
  • les villages-relais.

Pour un voyage réussi en voiture

En autocar

Le transport en autocar est assuré entre la plupart des villes et villages du Québec. Quelques entreprises se partagent les divers circuits interurbains, dont Orléans Express, Intercar et Limocar.

Transport urbain

Les grandes villes du Québec offrent un service de transport en commun. Montréal est desservie par un métro souterrain, des autobus et des trains de banlieue.
Pour connaître les tarifs et les itinéraires, les visiteurs peuvent contacter les organismes suivants.

Montréal - ville : la Société de transport de Montréal propose des laissez-passer (déplacements illimités) d’un ou trois jours.

Montréal - région : Agence métropolitaine de transport

Québec - ville : le Réseau de transport de la capitale propose des laissez-passer (déplacements illimités) d’un ou deux jours.

Gatineau : Société de transport de l'Outaouais

Voyager en autocar au Québec

En avion

L’avion est un mode de transport rapide et sécuritaire idéal pour parcourir un territoire aussi vaste que celui du Québec. Il permet non seulement d’atteindre des régions isolées tel le Nunavik, inaccessible par la route, mais aussi de couvrir de grandes distances, comme Québec-Gaspé (90 min) ou Montréal-Chibougamau (90 min).

L’avion est particulièrement indiqué pour se rendre dans les villages de la Basse-Côte-Nord (Duplessis) ou encore aux Îles-de-la-Madeleine, dans le golfe du Saint-Laurent. Certaines entreprises permettent d’affréter un petit avion ou un hydravion pour la destination de votre choix.

Voyager en avion au Québec

En train

Le train le plus fréquemment utilisé relie Montréal et Québec (plusieurs départs quotidiens). D’autres trains aux longs parcours vous permettent de vous rendre, trois fois par semaine, à Matapédia (Gaspésie), Saguenay ou Senneterre (Abitibi-Témiscamingue). VIA Rail propose des forfaits sur mesure vous permettant de voyager en train au Québec au rythme qui vous convient.

Un train touristique vous invite à découvrir, de mai à octobre, le littoral de Charlevoix entre Québec et Baie-Saint-Paul : le train léger de Charlevoix.

À vélo

Le Québec possède un impressionnant réseau cyclable, la Route Verte, qui totalise 5000 km et qui permet de traverser l’ensemble du territoire à bicyclette. Roulez à votre rythme, logez dans les localités à proximité de l’itinéraire et faites le plein de paysages incomparables!

Bienvenue cyclistes!

Les hébergements touristiques et les campings adhérant à ce programme de Vélo Québec offrent un accueil et des services adaptés aux besoins des cyclotouristes : emplacement couvert et verrouillé pour les vélos (dans les hôtels et gîtes), outillage pour les réparations et une mine d’information pratique. Les campings offrent des emplacements sans réservation préalable aux voyageurs à vélo ainsi qu'un abri pour s'alimenter en cas d’intempérie.

 

En bateau

Prenant le relais de la route, de nombreux traversiers et bacs assurent un service annuel ou saisonnier sur le fleuve Saint-Laurent et sur d'autres rivières d'importance dont l’Outaouais, le Richelieu, le Saint-Maurice et le Saguenay. La navigation de plaisance est également populaire sur ces mêmes cours d’eau.

Cap sur le golfe

Un traversier relie l'Île-du-Prince-Édouard aux Îles-de-la-Madeleine, également accessibles par bateau de croisière de Montréal et Québec. Un navire mixte dessert, au départ de Rimouski, toute la Basse-Côte-Nord entre Kegaska (où la route 138 se termine), l'île d'Anticosti et Blanc-Sablon. Il est préférable de réserver, surtout en période d'affluence.

Navigation de plaisance

Grâce au nouveau programme de classification (volontaire) de l’Association maritime du Québec, une cinquantaine de ports de plaisance du Québec sont maintenant classifiés de 1 à 5 ancres d’or. Cet organisme, qui décerne aussi la certification Éco-marina, anime le réseau des stations nautiques, réunissant une quinzaine des principales destinations nautiques du Québec.

Principales traverses sur le Saint-Laurent