Parc national des Monts-Valin, Saguenay–Lac-Saint-Jean © TQ/J-P.Huard

Le ski de fond et la raquette

Profitant d’un enneigement considérable, le Québec est riche de nombreux sentiers destinés aux amateurs de ski de fond et de raquette. Ces activités, qui font appel à tous les sens, attirent les amants de la nature actifs et contemplatifs. Elles peuvent se pratiquer à proximité des villes et parfois en ville même.

Le ski de fond

Le réseau de la Sépaq offre une multitude de sentiers dans des milieux naturels exceptionnels : au cœur des parcs nationaux du Québec et des réserves fauniques. La plupart des stations de ski alpin possèdent également des pistes de ski de fond. Les sportifs plus aguerris n’hésiteront pas à s’offrir un long parcours agrémenté de couchers dans des refuges ou en camping rustique. L’hiver, plusieurs compétitions d’importance se déroulent un peu partout au Québec

La raquette

Mode de déplacement ingénieux utilisé par les Autochtones, puis plus tard par les coureurs de bois, la raquette à neige s’est adaptée à l’ère moderne. Elle permet de gravir les pentes enneigées et d’arpenter les grands domaines boisés. Vous pouvez vous initier à la raquette dans les parcs naturels et les centres de ski de fond, où vous pouvez normalement y louer votre équipement. Les sentiers consacrés à la raquette sont généralement entretenus et balisés.

La Traversée de la Gaspésie est une expédition d’une semaine réunissant chaque hiver, dans les monts Chic-Chocs, plusieurs centaines de fondeurs dans une ambiance festive. Elle a fait l’objet d’un article élogieux dans le New York Times en 2013.