Parc du Mont-Royal, Montréal © TQ/D. Lafond

Montréal

Montréal était à sa fondation, en 1642, une mission d'évangélisation nommée Ville-Marie. Elle est aujourd’hui, avec ses 3,4 millions d’habitants, un des grands ports intérieurs du globe, une métropole internationale et la deuxième ville francophone du monde. L’alliage de ses origines française et britannique est le creuset d’une créativité exubérante, dont témoigne une vie culturelle fertile et festive!

Situation et accès

Montréal, principale ville du Québec, se trouve sur une île (500 km2) du fleuve Saint-Laurent, à 250 km au sud-ouest de Québec. Montréal n’est qu'à 60 km de la frontière des États-Unis et à 200 km d’Ottawa.

La place Jacques-Cartier, à côté de l’hôtel de ville, et la place d’Armes, devant la basilique Notre-Dame et son fabuleux décor intérieur, sont sans conteste les points de mire du Vieux-Montréal. Tout près, le musée Pointe-à-Callière propose la meilleure introduction à l’histoire de la ville. Les quais du Vieux-Port, avec comme attrait principal le Centre des sciences, proposent plusieurs activités dont les populaires balades fluviales.

Côté parcs

Rendez-vous obligé des visiteurs : le Parc olympique qui comprend, outre son stade monumental, la Tour, le Biodôme et le planétarium. En face, le Jardin botanique, deuxième en importance au monde sert d’écrin à l’Insectarium. Au milieu du fleuve : le parc Jean-Drapeau, où se trouvent le parc d’attractions La Ronde et le Casino, attire les visiteurs en quête de divertissements. C’est aussi là que se tient le Grand Prix de formule 1.

La reine de la fête

Été comme hiver, Montréal a le cœur en fête! Parmi les têtes d’affiches du calendrier des manifestations touristiques : le Festival international de jazz, Juste pour rire, les FrancoFolies, l’International des feux Loto-Québec, Osheaga et Picnic Electronik.

Au 18e siècle, Montréal était une ville fortifiée comme Québec, avec ses remparts, ses portes et ses bastions. On peut voir les fondations de ces murailles derrière l’hôtel de ville

Guide touristique officiel

Le Quartier des spectacles

Ce vibrant quadrilatère, dont la place des Festivals constitue le centre d’attraction, accueille les grands festivals internationaux. Il compte une trentaine de salles de spectacles, dont celles de la Place des arts, et de nombreux espaces de diffusion culturelle. Parmi les lieux phares du quartier : le Théâtre du Nouveau Monde, la Société des arts technologiques, le Monument-National, le Métropolis et le Club Soda.

Le Quartier latin

Groupé autour de l’Université du Québec, ce petit quartier étudiant déborde de vie et d’activité. Il aligne sur la populaire rue Saint-Denis bars, cafés, bistros, librairies et boutiques en tout genre. Grâce à la présence de salles de cinéma et de spectacles, de la Grande Bibliothèque et de la Cinémathèque québécoise, le quartier est un carrefour culturel très prisé des Montréalais.

La ville sous la ville

Les couloirs et galeries marchandes du réseau piétonnier intérieur, parfois appelé le Montréal souterrain, relient sur plus de 30 km 2000 commerces, hôtels, cinémas, musées et gares. Près de 500 000 personnes y circulent chaque jour à l’abri des intempéries. La plupart des grands centres commerciaux du centre-ville et huit stations de métro y donnent accès.

Outre le Stade olympique, l’architecture moderne compte, parmi les réalisations d’intérêt, Habitat 67, Westmount Square (Mies Van der Rohe, 1964), la tour de la Bourse (Nervi et Moretti, 1964) et la Biosphère (Buckminster Fuller, 1967). Le métro possède aussi plusieurs stations remarquables.

Guide touristique officiel

Les parcs nature

Destinations familiales par excellence, les parcs naturels de Montréal offrent une profusion d’activités familiales été comme hiver. Parmi les plus prisés, ceux du Cap-Saint-Jacques et du Bois-de-l’Île-Bizard dans l’ouest, et de la Pointe-aux-Prairies dans l’est. Le parc de l’Île-de-la-Visitation, face au quartier du Sault-au-Récollet dominé par les clochers d’une des plus vieilles et des plus belles églises de Montréal, mérite aussi le détour.

Le long des écluses

Lachine, située dans le Pôle des rapides, recèle des trésors méconnus : son vieux canal (1825), sur les bords duquel se trouve le lieu historique national du Commerce-de-la-Fourrure, son musée en partie aménagé dans un bâtiment du 17e siècle et son parc de sculptures. Les soirs d’été, les restos et cafés qui bordent les écluses de Sainte-Anne-de-Bellevue, entre les lacs des Deux Montagnes et Saint-Louis, créent une ambiance appréciée des promeneurs et des plaisanciers.

Sur deux roues

L’île de Montréal possède un réseau cyclable de plus de 560 km. Les deux itinéraires favoris des cyclistes sont sans contredit ceux qui longent le canal de Lachine jusqu’au Vieux-Port et les berges du Saint-Laurent, offrant des vues superbes sur les rapides de Lachine. Permettant des déplacements pratiques et peu coûteux, le vélo en libre-service Bixi connaît une popularité qui ne se dément pas.

C’est de Montréal que partirent Louis Jolliet – né à Québec et découvreur du fleuve Mississipi (1673) – et Cavelier de La Salle, qui prit possession de la Louisiane en 1682 au nom du roi de France.

Guide touristique officiel