Paysage maritime © TQ/L.Gagnon

Duplessis

Duplessis déploie entre le Labrador et le golfe du Saint-Laurent des forêts à perte de vue et un littoral entrecoupé de puissantes rivières. Ses plages sont parmi les plus belles du Québec. Au large de la Route des Baleines, les rorquals et autres grands cétacés s’ébattent à la surface des eaux. Duplessis, peuplée depuis longtemps par les Montagnais (ou Innus), attire les chasseurs, pêcheurs, motoneigistes et aventuriers de tous horizons.

La région en bref

Duplessis vit davantage des ressources naturelles de l’arrière-pays (mines, forêts, hydroélectricité) que de celles de la mer. La région propose, en contrepartie de son éloignement, des espaces naturels peu fréquentés et d’une rare beauté. Parmi ces trésors secrets : l'île d'Anticosti, royaume incontesté du cerf de Virginie, puisqu’on en dénombre jusqu’à 20 par km2!

Situation et accès

Sept-Îles se trouve à 645 km au nord-est de Québec par la route 138, qui longe tout le littoral jusqu’à Kegaska, à 45 km de Natashquan. Un navire mixte dessert, sur 400 km, les villages de la Basse-Côte-Nord jusqu’à Blanc-Sablon, localité accessible par la route du Labrador et par traversier de l’île de Terre-Neuve. Fermont, au nord de la région, est reliée par la route 389 à Baie-Comeau (570 km).

 

Blanc-Sablon est le premier lieu du Québec où Jacques Cartier accosta en 1534. Ce port – la localité québécoise la plus orientale – était alors fréquenté par les pêcheurs européens.

Guide touristique officiel