Parc national des Grands-Jardins © Sépaq/S. Deschênes

Les parcs nationaux

Les parcs nationaux du Québec vous invitent à vivre des expériences sensorielles hors du commun! Ces grandioses domaines préservés résument à eux seuls la géographie multiple du territoire québécois. En raison de sa situation, de sa flore et de sa faune, chacun possède une personnalité propre et s’enorgueillit de paysages et d’activités de plein air d’une étonnante diversité.

Les parcs en bref

Les parcs sont répartis sur l’ensemble du territoire, de l’Abitibi-Témiscamingue à l’extrémité de la péninsule gaspésienne, et plusieurs se trouvent à proximité des centres urbains. La majorité de ces parcs sont administrés par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq); les parcs nationaux de la Mauricie et de Forillon de même que la Réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan relèvent de Parcs Canada. Les deux organismes administrent conjointement le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent.

 

Le parc national du Mont-Tremblant est le plus grand (1500 km2) des parcs québécois, alors que le plus petit, Miguasha en Gaspésie, mesure à peine 87 ha. Le parc national des Pingualuit, situé au Nunavik, est le premier parc nordique.

La Sépaq vous invite à explorer les parcs nationaux pour y vivre des expériences mémorables.

L’été, en canot, en kayak ou en randonnée pédestre, les 24 parcs nationaux du Québec en mettent vraiment plein la vue. Chacun de ces territoires protégés est un endroit privilégié pour prendre contact avec la nature et faire des découvertes insoupçonnées.

Pour contempler la faune diversifiée et abondante ou pour s’aventurer sur l’un des 200 sentiers de randonnée pédestre offrant des vues à couper le souffle, les parcs nationaux québécois accueillent tous les passionnés du grand air. On profite des lacs immenses pour s’adonner à des activités nautiques dans un décor d’une beauté saisissante, où la nature devient à la fois un lieu d’inspiration et de resourcement, ainsi qu’un gigantesque terrain de jeu. À la tombée de la nuit, on regagne son camping, son prêt-à-camper, son chalet ou sa yourte pour se détendre autour d’un feu de camp et reprendre des forces en vue d’une nouvelle journée bien remplie.

En hiver, enfilez vos bottes, vos raquettes ou vos skis de fond, car vous avez rendez-vous avec des sommets enneigés et des paysages qui vous marqueront à jamais. La Sépaq offre des activités de plein air assez stimulantes pour réchauffer les plus frileux. Pas de doute, le décor sera enchanteur et l’impression d’être au paradis de la neige sera bien réelle. N’oubliez surtout pas de garder l’œil ouvert! Vous pourriez déceler des traces qui révèlent la présence discrète de nombreux animaux, comme l’orignal ou le renard. À la nuit tombée, les plus attentifs pourraient même entendre le hululement d’une chouette rayée. Où dormir bien au chaud pendant la saison froide? Chalet, yourte, refuge, ou même auberge 4 étoiles, vous avez l’embarras du choix!

Chalet EXP. au parc national du Mont-Mégantic © Sépaq/S.Deschênes
Parc national du Mont-Tremblant © Sépaq/S.Deschênes
Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie © Sépaq/S. Deschênes

Parmi ses 47 parcs nationaux, le réseau de Parcs Canada compte trois joyaux au Québec. Mettez le cap sur le parc national Forillon, le parc national de la Mauricie ou la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan pour des vacances inoubliables, à la découverte de la richesse du patrimoine naturel du Québec.

En toute saison, visitez le parc national de la Mauricie. L’hiver, découvrez-y le paradis du ski de fond et de la raquette. Parcourez les sentiers enneigés pour ensuite déguster un chocolat chaud près d’un feu dans l’une des chaleureuses haltes du parc. L’été, explorez quelques-uns des 150 lacs du parc, où le cri du huard vous surprendra peut-être au petit matin. Osez dormir dans la forêt laurentienne : quelle saison choisirez-vous?

Au parc national Forillon, les adeptes de randonnée auront l’embarras du choix : une plage de galets, près des falaises ou en plein cœur de la forêt. Observez entre mer et terre une faune et une flore surprenantes. L’hiver, parcourez des sentiers de ski de fond pittoresques et découvrez un tout autre parc sous les flocons. Opterez-vous pour les chaussures de randonnée, les palmes ou les bottes de ski?

L’été à la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan, explorez un chapelet d’îles d’une rare beauté. Découvrez des plantes surprenantes et observez des colonies d’oiseaux marins dans un paysage insolite où des monuments naturels, échos de la mer et du temps, résonnent. Restez à l’affût des phoques, des dauphins et des baleines qui peuplent la mer environnante. Sur quelle île séjournerez-vous?

Saviez-vous que…

Durant toute l’année 2017, la carte d’entrée Découverte vous offre un accès illimité gratuit aux parcs nationaux, aires marines nationales de conservation et lieux historiques nationaux partout au pays? La carte d’entrée Découverte n’est acceptée que dans les parcs, aires marines et lieux historiques nationaux gérés par Parcs Canada. En savoir plus.

Parc national Forillon © Parc Canada_R.St Laurent
© Parc Canada/E.Lajeunesse
© Parc Canada/E.Lajeunesse