Raquette © Tourisme Laurentides

Laurentides

 La région des Laurentides est propice au plein air avec ses grands espaces où nichent plus de 9 000 lacs et rivières, des parcs nationaux et régionaux et de vastes territoires protégés. Ses villages animés en font une destination touristique 4 saisons. Les Laurentides – Notre décor, votre scénario!

Situation et accès

Limitrophe de Montréal et Laval, la région est desservie par l’autoroute 15 (autoroute des Laurentides) et la route 117. Mont-Tremblant est à 130 km de Montréal.

Sport d'hiver © Tourisme Laurentides
Traîneau à chiens © Tourisme Laurentides
Ski de soirée Mont Saint-Sauveur © Tourisme Laurentides
Spa © Tourisme Laurentides
Motoneige © Tourisme Laurentides

Le ski alpin et la planche à neige

La région des Laurentides est réputée pour ses vastes forêts, ses paysages de montagne, ses villages animés et une grande concentration de centres de ski, avec 12 stations.

Venez profiter d’une multitude de forfaits tout compris abordables incluant repas, leçons, ski et glisse à volonté.

La région des Laurentides est reconnue pour ses services d’hébergement de qualité, ses activités après-ski sans pareil et sa légendaire gastronomie. L’hiver y est la saison des festivals, des activités culturelles, des séjours dans les spas nordiques, de la vie nocturne et d’une foule d’activités de plein air.

Les Laurentides ont vu naître, en 1932, la première remontée mécanique destinée aux skieurs, qui gravissaient jusque-là les pentes à pied. Alex Foster, champion de saut à skis, avait alors mécanisé un câble à l’aide du moteur d’un camion. Copiée sur ce modèle, les Américains inauguraient la leur deux ans plus tard.

Parc linéaire Le P’tit Train du Nord

Le parc linéaire «Le P’tit Train du Nord», une piste de plus de 232 km empruntant une ancienne voie ferrée, entre Bois-des-Fillion et Mont-Laurier : c’est le parc linéaire le plus long au Canada qui propose des activités sur quatre saisons. Vivez l’expérience en ski de fond, à motoneige, à vélo ou encore en patins à roues alignées… selon le tronçon et la saison! Sur votre parcours, visitez nos villes et villages animés et découvrez les gares patrimoniales, de nombreux restaurants, ainsi qu’une pléiade d’activités culturelles, de galeries d’art et de boutiques au cachet inégalé.

Le P’tit Train du Nord est le parc linéaire le plus long au Canada!

Parc national du Mont-Tremblant

La beauté sauvage de la forêt laurentienne, un pays de lacs, de montagnes et de rivières où la faune vit en toute liberté : voilà qui décrit bien le parc national du Mont-Tremblant, le plus grand territoire protégé du Québec.

Plongez dans l’intimité de la nature des Laurentides. Le parc offre un programme d’activités de découverte variées et une vaste gamme d’expériences authentiques : via ferrata du Diable, randonnée pédestre, canot, baignade, canot-camping, pêche, vélo, longue randonnée pédestre avec coucher en refuge.

Offrez-vous une randonnée en forêt dans les érablières du parc ou pagayez paisiblement sur la rivière du Diable : une oasis de tranquillité où la beauté des paysages vous enchantera.

Profitez des nombreuses possibilités d’hébergement en camping (plus de 1000 emplacements), en refuge ou en chalet de villégiature, ainsi que des forfaits « prêt-à-camper » en tente Huttopia. 

Avec ses six grandes rivières et ses 400 lacs et ruisseaux, le parc national du Mont-Tremblant est un véritable paradis pour les amateurs d’activités nautiques!

Route des Belles-Histoires et Chemin du Terroir

La région touristique des Laurentides compte deux routes touristiques, soit le Chemin du Terroir, un circuit de 226 km à thématique agrotouristique, et la toute nouvelle Route des Belles-Histoires, un parcours de plus de 280 km à thématique historique.

De Saint-Jérôme à Mont-Laurier, dans l’axe de la route 117 et du parc linéaire Le P’tit Train du Nord, cette toute nouvelle route vous permet de suivre un des chemins de la colonisation de la région.

Le Curé Labelle, cet homme à la stature imposante s’illustre comme le « père de la colonisation » des pays d’en haut. Nommé curé de Saint-Jérôme-de-Terrebonne en 1868, il consacre ses énergies au peuplement et au développement du Nord-Ouest de Montréal. En 1888, il a été nommé  sous-ministre de l'agriculture et de la colonisation. Le « Roi du Nord » a également beaucoup contribué au développement du Chemin de fer « Le P’tit Train du Nord ». 

Réservez en ligne
parmi nos établissements partenaires
Réservez en ligne
parmi nos établissements partenaires
Go to bonjourquebec.com