Charlevoix © TQ/L.Turgeon

Quoi faire cet hiver... quelques suggestions

Ici, on aime l’hiver. Qu’on pratique le ski, la raquette, la motoneige, le fatbike, ou la marche méditative en forêt, on va jouer dehors. Plus il y a de neige, plus on est heureux. Alors que les flocons floconnent!

Igloofest, carnavals et festivals d’hiver

Un peu partout au Québec, on célèbre l’hiver de bien des façons. On doit d’ailleurs être parmi les seuls au monde à danser sur une piste de danse extérieure en plein hiver. Et à en redemander. Igloofest se classe dans le palmarès des meilleurs festivals de musique au monde. Ce n’est pas étonnant de voir les plus grands noms de la musique électronique se succéder aux platines sur les scènes extérieures.

Du classique Carnaval de Québec au très familial Bal de Neige, en Outaouais, on trouve une foule de festivités pour animer nos fins de semaine d’hiver. Selon les régions, ce sera ici un carnaval, et là, un festival d’hiver. Dans tous les cas, le plaisir est au rendez-vous.

Répertoire des festivals et événements hivernaux

Vieux-Port de Montréal © TQ/A.Quenneville
Vieux-Montréal © TQ/Igloofest/P.Ryoux-Larsen

Frida Kahlo et Diego Rivera au MNBAQ

Le Musée des beaux-arts de Québec présente les œuvres d’artistes de renom, comme Frida Kahlo et Diego Rivera, le fougueux couple de peintres mexicain qui a fait la pluie et le beau temps dans les années 1930. Leur œuvre au modernisme certain reflète la période faste de l’ère post-révolution au Mexique. L'exposition Frida Kahlo - Diego Rivera et le modernisme mexicain est une leçon d’histoire en peinture.

Répertoire des grandes expositions de l'hiver 2020

Frida Khalo - La jeune mariée épouvantée en voyant la vie ouverte, 1943. La collection Jacques et Nathasha Gelman d'art mexicain du 20e siècle et la Vergel Foundation.
Diego Rivera - Pyasage avec cactus, 1931. La collection Jacques et Natasha Gelman d'art mexicain du 20e siècle et la Vergel Foundation.

Plaisirs d’hiver : on joue dehors

On le sait, en hiver, le Québec devient un immense terrain de jeux. Et tout le monde y trouve son compte. Tout. Le. Monde. En plus des grands classiques hivernaux (ski, patin, raquette), de nouvelles activités s’ajoutent à l’offre hivernale.

Descente la nuit en luge alpine
Dorénavant, le soir, il est possible de dévaler en luge les pistes de la station Vallée du Parc, en Mauricie! Puisque la glisse est déjà exaltante en plein jour, on ose à peine imaginer les sensations fortes qu’on peut vivre le soir. C’est parti!

Où faire du ski de fond et de la raquette

Vallée du Parc © TQ/Vallée du Parc
Terrasse Dufferin - Région de Québec © TQ/G.Leroyer

Gourmandises locales et de saison

Les saveurs d’ici ne prennent pas de pause en hiver. Bien au contraire : on les célèbre! L’une des célébrations majeures de la gastronomie, devenue une classique hivernale, Montréal en lumière, se tient cette année du 20 février au 1er mars. Pendant 10 jours, la gastronomie ainsi que les chefs de la métropole et d’ailleurs au Québec tiennent la vedette. Puisqu’on est généreux comme ça — surtout en hiver — on invite chaque année une région du monde à nous montrer son savoir-faire en matière culinaire. Le tout sur fond de musique et de manifestations culturelles.

Pêche sous la glace
Nos saveurs locales hivernales se découvrent aussi sous la glace. À la dégustation, on ajoute le plaisir de taquiner le poisson des chenaux – le poulamon, de son vrai nom. Ce bonheur est décuplé quand on pêche en famille ou entre amis, bien installés dans une des cabanes d’un village érigé sur la glace. Et puis, on n’oublie pas que ce qui se passe dans la cabane, reste dans la cabane.

Les endroits où pêcher

Montréal © Festival Montréal en Lumière/F.Ménard-Aubin
Saguenay-Lac-Saint-Jean © TQ/F.Jousselin