Récolte des canneberges, Centre-du-Québec © TQ/C. Savard

Les Québécois

Débordants d’enthousiasme et de créativité, les Québécois assurent la vitalité d’une culture unique en Amérique. Une histoire féconde, un territoire vaste et multiple, une nature omniprésente : découvrez le Québec original!

Notre territoire

Situé au nord-est du continent américain, le Québec occupe 1 667 926 km2, soit plus du quart de la superficie des dix provinces canadiennes réunies. Son territoire s'étend de l’Ontario à l’ouest au Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador à l’est, et de la frontière des États-Unis au sud jusqu’aux mers boréales sur près de 2000 km.

Terre de contrastes

Échancré dans sa partie méridionale par le Saint-Laurent, un des grands fleuves de la planète, le Québec s’enrichit d’une incroyable diversité de paysages : une plaine fluviale féconde entre les Laurentides au nord et les Appalaches au sud, de larges étendues de forêts, de taïga et de toundra, qui se partagent plus d’un million de lacs et des milliers de rivières.

Le temps

Au Québec, il fait chaud l’été et froid l’hiver, mais un froid généralement sec et pas du tout polaire! Le Québec connaît quatre saisons contrastées, marquées par des écarts de température importants, et trois types de climat :

  • continental humide, au sud du 50e degré (forêt)
  • subarctique, entre les 50e et 58e degrés (taïga)
  • arctique, au-delà du 58e (toundra)

Températures moyennes

  Janvier Avril Juillet Octobre
Montréal -12/-5 2/11 17/26 5/12
Québec -17/-7 -1/7 13/25 1/10
Gaspé -17/-6 -3/6 10/23 0/10
Kuujjuaq -28/-19 -14/-4 5/17 -3/2

 

Les distances

Le monde est petit, mais le Québec est grand! Pour bien planifier vos déplacements, vérifiez toujours les distances, qui peuvent paraître courtes sur une carte, et le temps nécessaire pour les parcourir. L’hiver, tenez bien sûr compte de la météo et de l’état des routes.

Le Québec est si vaste qu’il couvre deux fuseaux horaires : quand il est 10 h à Montréal, il est 11 h aux Îles-de-la-Madeleine!

Notre histoire

Envoyé par François 1er, roi de France, Jacques Cartier aborde Gaspé en 1534 et prend possession d’un territoire habité depuis des siècles par les Autochtones. En 1608, Samuel de Champlain accoste sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent en un endroit que les Amérindiens appellent Kébec. En 1642, Paul Chomedey de Maisonneuve fonde une mission d’évangélisation qu’il baptise Ville-Marie et qui deviendra, à la fin du 18e siècle, Montréal.

D’une couronne à l’autre

Au cours de la guerre franco-anglaise, les armées de Wolfe assiègent Québec. La bataille des plaines d’Abraham marque la défaite de Montcalm, le 13 septembre 1759, et la chute de la Nouvelle-France. La cession de celle-ci aux Britanniques entraîne une immigration de colons anglais, irlandais et écossais. En 1791, l’Acte constitutionnel du Canada établit deux provinces : le Haut-Canada et le Bas-Canada (le Québec), à majorité francophone. En 1867, la signature de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique consacre la fédération des provinces du Canada.

Vers la modernité

Jusqu’au début du 20e siècle, la vie économique québécoise est liée à l’agriculture et à l’industrie forestière. Les années 60 marquent le début de la « révolution tranquille » tandis que dix ans plus tard, les débats sur la prépondérance du français se cristallisent. En 1976, le Parti Québécois, dirigé par René Lévesque, est porté au pouvoir. Quatre ans plus tard, de même qu’en 1995, la population rejette, par voie de référendum, le projet de souveraineté-association avec le gouvernement fédéral.

La Vérendrye, Jolliet, Lemoyne D’Iberville et ses frères, dont les noms sont connus des sources du Mississipi à son embouchure, sont nés en Nouvelle-France. Ils furent parmi les premiers à explorer aux 17e et 18e siècles l’intérieur du continent, des montagnes Rocheuses au golfe du Mexique en passant par les Grands Lacs. Une feuille de route remarquable!

Notre culture

Profondément enraciné en terre d’Amérique et fier de son héritage français, le Québec est le fruit d’un heureux métissage entre le Nouveau Monde et l’Ancien. Bon vivant, il exprime un art et une joie de vivre uniques dans cette partie du monde!

Gens d’ici

La majorité des quelque huit millions de Québécois vivent le long du fleuve Saint-Laurent. Plus de 85 000 Amérindiens, appartenant à dix nations, et 11 500 Inuits habitent dans une cinquantaine de villages qui constellent le territoire. Le français est la langue d’usage de la majorité des Québécois, bien que l’anglais soit parlé ou compris presque partout, en particulier dans les villes. Leur double héritage catholique et protestant est omniprésent, notamment dans l’art et l’architecture sacrée.

L’esprit créatif

Par son histoire et sa culture, le Québec s’est forgé une personnalité originale, empreinte de simplicité. Les Québécois accordent une place importante aux plaisirs de la table et adorent faire la fête. Creuset où se fondent les expressions artistiques issues de ses origines européennes et nord-américaines, le Québec exprime une vitalité culturelle débordante, qui se manifeste tant dans les arts visuels que les arts du cirque ou de la scène.

Les symboles nationaux

Le drapeau

Le drapeau fleurdelisé a été hissé pour la première fois sur l'hôtel du Parlement à Québec en 1948. Les fleurs de lis qu'on y voit nous reportent aux lis des rois de France, aux environs de l'an 1000. Le fond bleu royal rappelle la couleur du blason des souverains qui régnèrent durant la présence française en Amérique.

Les armoiries et la devise

Sur l'écu apparaissent trois fleurs de lis d'or sur fond bleu, souvenir du régime français, un léopard d'or sur fond rouge, symbole du régime britannique, et un rameau de feuilles d'érable, qui représente la période canadienne. Au-dessous apparaît un listel portant la devise Je me souviens, adoptée en 1939 et qui figure sur les plaques d’immatriculation.

L’emblème floral

L'iris versicolore (Iris versicolor Linné) est la fleur emblématique du Québec depuis le 28 octobre 1999, remplaçant le lis blanc (lilium candidum). Le lis héraldique qui continue d'orner le drapeau du Québec a été longtemps associé à l'emblème floral du Québec.

L’emblème aviaire

Le harfang des neiges (Bubo scandiacus) est l'emblème aviaire du Québec depuis 1987. Cet oiseau symbolise la blancheur des hivers québécois, l'enracinement dans un climat semi-nordique et l'extension de l'espèce sur l'ensemble d'un territoire, de même que la protection de l'environnement et la conservation de la nature.

L’arbre emblématique

Le bouleau jaune (Betula Alleghianensis Britton) est l'arbre emblématique du Québec depuis 1993. En plus d'être un des bois nobles les plus connus au Québec, il se distingue par la variété de ses usages et par sa valeur commerciale.

Le Cirque du Soleil est un des ambassadeurs du Québec les plus connus à l’étranger. Après 30 ans d’existence, sa réputation rayonne aux quatre coins du globe grâce à la qualité de ses productions qui réinventent, à leur manière, l’art du cirque.